Suivez-moi

BRM 300 Ménigoute 2013

Et hop c'est reparti pour un nouveau départ à Ménigoute. Nous sommes 12 à nous lancer sur ce 300 km. Pas un nuage ce matin mais le froid est présent, dire qu'il faisait 30°C dimanche dernier... Pour l'heure il fait 4°C à 4 heure du mat.

Direction sud, je ne suis pas vraiment réchauffé et la descente sur Sanxay n'arrange rien. La puissance de feux des différents phares du groupe est impressionnante, on voit comme en plein jour. En fin de nuit la température chute, 2 petits degrés. Nous atteignons le premier contrôle Chef-Boutonne sans mal, il est 7 h 23.

Régis et Alain
Nous ne nous éternisons pas devant la boulangerie pour ne pas plus se refroidir. Encore cap au sud jusqu'à Gourville par de petites routes paisibles. La navigation n'a pas du être très facile sans GPS... Gourville marque aussi la remontée vers Poitiers et du vent qui ne va pas nous laisser beaucoup de répit ! Nous sommes un bon groupe de 7 dont Stéphane qui fait son premier 300. Pour ma part j'ai une bonne forme, j'arrive même à prendre quelques relais c'est dire ! Arrivé à Salles-de-Villefagnan rien d'ouvert pour pointer, pas grave nous poussons jusqu'à Ruffec. Il n'est pas loin de midi nous faisons la pause casse-croûte.

Contrôle Bonneuil-Matours
Le vent lui ne prend pas de pause, pas beaucoup d'abris le long de la route. Les costauds mènent le groupe à un rythme régulier. Malgré un beau soleil, je supporte bien le bonnet et les gants d'hiver. Les routes sont plus passantes pour rejoindre Ussons-du-Poitou, nous y parvenons à 13 h 45.

Il nous faut encore affronter ce satané vent pendant 55 km. La monotonie de cette portion est brisée aux alentours de Chauvigny avec quelques bonnes bosses qui chauffent les cuisses. Nous savons tous qu'arrivé à Bonneuil-Matours le vent sera enfin favorable et que nous n'aurons plus qu'à descendre tout schuss sur Ménigoute.

Une arrivée de plus sous l'arrêt de car
C'est une fois le vent dans le dos que je commence à avoir une baisse de régime, il valait mieux l'avoir là ! Nous filons sur Neuville-du-Poitou avant de plonger vers l'arrivée par la D62, mon vélo connait bien la route je le laisse faire. Nous arrivons groupé à Ménigoute peu avant 20 h.

J'ai passé une excellente journée avec un bon groupe. Le vent nous a joué des tours mais bon il fallait bien chasser les nuages pour avoir ce magnifique soleil...

Sur le pont de Sanxay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire