Dodécaudax étape 37

Janvier 2019

L'année 2019 a commencé depuis 20 jours et toujours pas de 200. Il faut y remédier au plus vite. N'ayant pas préparé de parcours, je ferais le BRM de mars prochain.

Je me lève comme en semaine à 5H30. Le p'tit dèj et la mise en route prennent environ 30 minutes. J'enfourche mon vélo à 6H03. D'après les prévisions météo le vent me sera favorable sur une cinquantaine de kilomètres. Ce qui se révèle juste, tant mieux !! Malgré cette aide les jambes sont molles, rien de catastrophique. Le parcours est plutôt roulant ce qui m'arrange bien. A 8H j'arrive au premier contrôle de Vernon KM52. Le jour n'est pas encore levé. Je poursuis sans m'arrêter.

Une fois passé Lussac-les-Châteaux, je mets le cap au nord, le vent est désormais latéral. Et la première vraie bosse m'attend à la sortie de Lussac-les-Châteaux. Puis le parcours reste assez roulant. Je conserve le même rythme et arrive à La Puye à 9H58, KM104.

La première partie bouclée je bifurque direction nord/ouest. Vent pleine poire, il n'est pas puissant mais chiant !! La côte du parcours se situe après Vouneuil-sur-Vienne, à Montgamé. Elle m'a surprise celle-là, et bien chauffé les cuisses !! Se succèdent ensuite pas mal de bosses. Le secteur entre La Puye et Vendeuvre-du-Poitou est le plus cassant. Juste avant Ouzilly des panneaux indiquent : "route barrée" (enfin pour les voitures j'imagine). Moi je passe et en effet un pont pose problème. Il est affaissé d'après les infos. Je mets pied à terre pour contourner les barrières. Le dernier contrôle du prochain BRM est à Vendeuvre-du-Poitou que j'atteins à 12H03 (6H pile de route), KM157.

Il me reste moins de 50 bornes pour boucler ce parcours. Le profil est composé de longs faux-plat. Comme d'habitude les routes du retour me sont familières. A partir d'Ayron le vent devient enfin favorable (il a tourné et vient du nord). J'appuie un peu plus pour me donner l'illusion de finir fort (c'est toujours bon pour la tête !). Vasles est là, encore un faux-plat pour atteindre Les Forges, puis "plonger" (il reste 2 ou 3 bosses) sur Ménigoute. A 13H59 je suis devant mon garage.

Premier 200 de l'année et 37ème étape du Dodécaudax validée. Pour un mois de janvier c'est finalement pas mal !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.