Suivez-moi

Dodécaudax étape 38

Février 2019

Cette fin de mois est exceptionnelle en terme de météo. Je n'ai pas souvenir d'une douceur (chaleur ?) comme celle-ci ! C'est pour cette raison que je ne me faisais pas de soucis à réaliser mon étape le dernier dimanche du mois.

Notre chienne Poppie venant de se faire stériliser (vendredi) les nuits sont plus qu'agitées !! La nuit de samedi à dimanche ne déroge pas. j'avais prévu un départ à 4 h... j'ai une heure d'avance. A 2 h 30 j'ai craqué et me suis levé. Départ à 3 h 05.

Comme je l'ai indiqué en introduction c'est un mois de février "estival" mais n'oublions pas que nous sommes encore en hiver. J'applique donc sur mes orteils des "chauffe-pieds". Je pars plein nord, le vent sera défavorable pendant une bonne centaine de kilomètres. Pas trop fort mais chiant. Ce parcours était sur mon bureau depuis un certain temps, il fallait que je le vire de là. C'est une visite au château de Rigny-Ussé, celui de le belle au bois dormant.

Château de Rigny-Ussé
Direction Azay-le-Rideau, je connais la route par cœur. J'avance nettement moins vite qu'en 2017 sur le 300 réalisé vitesse grand V. Thénezay, Mirebeau, Monts-sur-Guesnes et Richelieu sont derrière moi. Je les retrouverai au retour dans le sens inverse. Il ne fait pas si froid que ça, mais la fin de nuit devient glaciale après La Chapelle-Saint-Blaise car je longe l'Indre. Mes pauvres chauffe-pieds ne me sont pas d'un grand secours... Il fait jour quand j'arrive à Rigny-Ussé, il est 8 h 02 (un peu plus de la moitié est faite). Je m'arrête pour prendre ce beau château en photo et j'en profite aussi pour passer un coup de fil à mon épouse (sa nuit n'a pas été de tout repos non plus, pour ma fille non plus, merci Poppie ! Il n'y a que Gribouille qui s'en sort dans l'affaire).

Monts-sur-Guesnes
J'avale une banane et je repars Direction Chinon. Pas un nuage à l'horizon (l'intérêt des chauffe-pieds c'est que dès l'apparition du soleil mes orteils se réchauffent plus vite) et je vais avoir le vent en ma faveur quand je reprendrai cap au sud. C'est chose faite en allant sur Champigny-sur-Veude. Je file ensuite vers Richelieu pour rejoindre le tracé de l'aller. Il est 9 h 45 lorsque j'y arrive et il reste environ 3 h de route (82 km). Avec le vent portant ça devrait le faire. Je fais un dernier arrêt à Mirebeau pour confirmer mon heure d'arrivée à la maison. J'ai vraiment un bon coup de pédale et je me fais plaisir sur les 50 derniers kilomètres. J'arrive chez moi à 12 h 49 en pleine forme !!

J'ai hâte d'attaquer les qualifs de Paris-Brest-Paris...

Album photo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.